Soins des chevaux

CHEVAUX DE SPORT : Il n’est pas besoin d’être scientifique pour comprendre que les besoins de ces chevaux en termes d’apport nutritif sont différents et doivent être de qualité de façon à «construire» solidement le squelette du cheval. De plus on sait très bien qu’un cheval de sport va être davantage sollicité qu’un cheval de balade.

 Le plus souvent c’est le propriétaire qui est responsable du déclenchement de cette OCD.(ostéochondrite dissécante)

Une brillante carrière peut alors s’achever avant même d’avoir débutée. Pour essayer de limiter le nombre de cas il me parait important que les utilisateurs connaissent ce qu’est exactement cette maladie et surtout ses facteurs déclenchants.

 

1 cheval entrainé à des disciplines sportives (saut, vitesse) est 1 victime privilégiée de l’ostéochondrite

(Surtout pendant sa période de croissance) lorsque les premiers micro-traumatismes répétés à des points de pression maximum commencent à détériorer très finement le cartilage en créant des micros fissures, il est possible qu’ils puissent déclencher l’OCD, mais cela est assez difficilement détectable, puis avec l’avancée en âge de l’animal cela se transforme en Arthrose, mais il est impossible qu’ils puissent déclencher 1 OCD

sur 1 articulation indemne de toute forme de traumatisme.

 

Exemple : C’est comme 1 rotule de direction d’une voiture qui présenterait un vice de fabrication ou qui serait mal lubrifiée, plus on s’en sert (cheval saut, mauvais terrain, etc…) et plus elle s’use (déclenchement des lésions)

Que faire à titre préventif pour éviter ces désagréments responsables dans 65 % des cas de futures lésions

des membres de nos montures, souvent détectées qu’après 1 voir 2 années de pratique sportif ?????

 

1 – La nourriture dès le plus jeune âge (10 / 12 mois) pensez à 1 alimentation bien équilibrée et surtout ne pas oublier les compléments alimentaires indispensables à 1 bonne et saine croissance, c’est là que les choses se compliquent  Complément alimentaire mais lequel ???Il en existe sous toutes les formes, buvables, en granulés, en poudre et en gélules, naturel de semi-synthèse et de synthèse.

Faire le bon choix n’est pas évident vu la quantité de produit que l’on trouve sur le marché , dont souvent l’étiquetage informe trop peu sur le genre de produit contenu dans tel ou tel emballage ( naturel de semisynthèse ou de synthèse ) c’est là qu’il faut savoir être vigilent car dans tous les cas le meilleur et qui l’emportede très loin est le produit naturel, car lui est assimilable à 100 %  , les autres compléments ne sont souvent assimilables qu’à 50 voir 30 % et n’étant pas naturels et contraire à l’ADN et ARN ils ont du mal à être reconnus par l’organisme.

***Détail important

  

De fortes pressions de l’univers pétrochimique ont été mises en œuvre lors de l’élaboration des règlementations en matière d’alimentation et de nutrition, pour que soient autorisées de nombreuses molécules de synthèse issues de la pétrochimie, au détriment des nutriments extraits de fruits et de plantes.

 Le raisonnement selon lequel un produit est vendu librement dans le commerce serait forcément d’une totale innocuité ne peut plus être suivi de façon aveugle. D’importantes polémiques font rage notamment à propos de l’abus de certains aliments enrichis en telle ou telle vitamine ou minéral de synthèse, au détriment d’autre micronutriments insuffisamment associés. D’autres dénoncent de plus en plus certains édulcorants de synthèse et leur danger pour la santé, des conservateurs et bien d’autres molécules qui sont pourtant toutes autorisées, jusqu’au jour où elles seront peut-être retirées du marché pour les évidences des dangers qu’elles auront fait courir pour la santé. En attendant, de nombreuses molécules artificielles continuent de polluer insidieusement ce que nous ingérons.

 

 Heureusement, de nombreux autres aliments et compléments alimentaires élaborés avec des nutriments extraits de fruits, de plantes et autres substances naturelles sont proposées en diététique, encore faut-il savoir lire les étiquetages complexes de ces aliments et compléments. 

 

 En matière d’étiquetage il existe des normes qui imposent aux fabricants d’indiquer la liste totale des ingrédients par ordre décroissant, en plus de la composition analytique, et désormais la quantité de plantes par prise journalière recommandée. Or à ce niveau il est facile de débusquer les vrais et les faux « ingrédients » et« composition analytique ». Car l’analyse témoigne de la présence de nutriments (vitamines, minéraux, acides gras, sucres, etc.) mais n’indique pas leur origine alors que la liste des ingrédients quant à elle, permet d’identifier si l’origine naturelle de ces nutriments est bien précisée.

 

Lévogyre ou dextrogyre ? Une question de « bon sens ».

 Une vitamine, un minéral, des acides aminés ne poussent pas tout seul, de façon isolée dans la nature. Soit ils sont extraits d’une plante, soit d’un sous-produit animal, d’un micro-organisme ou de la terre (règne végétal, animal ou minéral), soient ils sont produits artificiellement. Dans ce dernier cas, ces nutriments sont dénués de la dynamique du vivant. En général les scientifiques réagissent à cela en répondant : « mais voyons, vitamines naturelles et vitamines de synthèse, il n’y a pas de différence, ce sont les mêmes molécules ». Et ce qui est irritant, c’est qu’à cela, par ignorance, on oublie trop souvent de répondre :

molécules naturelles ou de synthèse, si elles ont presque la même forme, elles s’orientent en revanche en sens inverse par rapport à la lumière : soit elles sont lévogyres ou soit elles sont dextrogyres.

 La vitamine C naturelle extraite de fruits ( la cerise acérola par exemple) est lévogyre. Cela signifie qu’elle dévie la lumière polarisée qui est projetée sur elle vers la gauche et s’oriente différemment dans l’organisme lors de son processus d’assimilation. La vitamine C sous forme d’acide ascorbique de synthèse fait en revanche tourner cette lumière polarisée vers la droite. Elle est dextrogyre. Dans le corps humain, elle se comporte de façon inverse à l’authentique vitamine C naturelle lévogyre. Ainsi leur qualité et capacité d’utilisation par les cellules ne sont pas les mêmes. Les études montrent que les vitamines de synthèse ne sont pas assimilables de la même façon que les vitamines naturelles car elles n’en sont que de pâles et imparfaites copies, notamment en ce qui concerne leur orientation et sens de rotation. Pour simplifier, on pourrait dire que les molécules de synthèse ne tournent pas dans le bon sensdevant les récepteurs cellulaires. Dès lors, les quantités de vitamines artificielles ne devraient plus être comparées de la même façon par rapport aux apports journaliers recommandés. Absorber 10mg d’une vitamine E de synthèse dont il est prouvé qu’elle n’est assimilable qu’à 50% ne peut pas être comparée à l’absorption de 10mg de cette vitamine E en version naturelle, qui, elle, est bien assimilable à 100%.***

La Nature est imbattable

 Chaque fois que nous perdons comme référence ce que la Nature peut nous fournir avec son précieux et subtil équilibre vital, nous nous fourvoyons gravement. Cela met 5 ans, 10 ans 20 ans pour presque systématiquement découvrir que la Nature avait raison et que les abus des apprentis chimistes responsables mais non coupables ont généré des pathologies graves dont le bilan s’alourdit de plus en plus avec la flambée des cancers notamment. Trop d’industriels jouent aux apprentis sorciers en proposant des nutriments de synthèse privilégiant certaines réactions enzymatiques dans l’organisme au détriment d’autres et, avec chaque produit de synthèse, nous apportons un peu de non-vie, donc un peu de mort, au lieu d’apporter des nutriments porteurs de dynamique vitale. *** Ghislaine GERBER (Conférencière et formatrice en Phytonutrition, elle participe depuis plus de 20 ans à de nombreuses recherches en nutrition dans 1 vingtaine de pays)

 

La raison pour laquelle l’aloé vera l’emporte sur tous les autres produits, l’aloé vera de par sa composition contient plus de 300 substances naturelles dans 1 parfaite harmonie et 1 équilibre des plus judicieux (voir ci-dessous sa composition) 

 

 PROPRIETES MEDICINALES : L’extraordinaire Composition de l’aloès

 

<!--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Tout d’abord elle est riche en polysaccharides (acemannan), lignines, saponines (effet antimycotiques, anti-cholestérolémiante, régulateur du glucose), et anthraquinones parmi lesquels substances, certaines sont antibiotiques(barbaloine, isobarbaloine, acide aloétique, émodine d’aloès), d’autres tranquillisants,anesthésiquesanalgésiques (ester d’acide cinnamique, huile etheriale, isobarbaloine, acide salicylique) ou encore fongicide (acide cinnamique, acide chrysophanique),anti-cancérigène(bioetisoflavonoides)
- Elle contient du Tannin: (possédant la charge électrostatique des nuages de virus, les fractures de manière magnétique)
- Elle contient également de nombreuses vitamines A, B1, B2, B3, B6, B9, acide folique, B12, C, E et choline, inositol, niacine (régulateur métabolique)...
- Ainsi que des minéraux : calcium, phosphore, potassium, fer, sodium, chlore, manganèse, magnésium, cuivre, chrome, zinc, sélénium(anti radicaux libres)
- Des enzymes dont certaines facilitent la digestion (cellulase, lipase, amylase, protéase) ou régulent les fonctions hépatiques (phosphatase alcaline), d’autres stimulent les défenses immunitaires (bradykinase)et président à la vie du muscle (créatine phosphokinase)...
- Et enfin des acides aminés dont, parmi les essentiels, isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, valine.. et acides gras essentiels.
- Aloisides A et B en partie variables (structure comparable aux neurotransmetteurs: selon les Dr Filatow et Pawlenko)

  

 

 

 

Tous ces éléments se trouvent dans l'aloès en quantités minimes, mais dans un rapport équilibré.

Autrefois, c'était généralement la sève rosâtre sécrétée par la peau de la feuille d'aloès que l'on utilisait à des fins thérapeutiques. Toutefois, la sève était employée pour ses vertus cholagogues, stomachiques, laxatives et purgatives, alors que le gel aujourd'hui utilisé est lui, astringent bactéricide, béchique, cicatrisant fongicide, anti-inflammatoire, hémostatique et virulicide.

Maladies, ingérence de médicaments et indisposition causent des troubles dans le travail enzymatique, ce qui provoque des troubles du métabolisme et favorisent l’apparition d'autres maladies.
En favorisant la production d’enzymes, l’aloès, régulateur biologique de premier ordre, renforce le système immunitaire non spécifique (aide à la fabrication d’anticorps), et le métabolisme (digestion: travail enzymatique rendant les substances, issues des aliments, solubles dans l'eau et transportables).
80% de l’immunité dépendant de l’intestin, l’aloès, permet donc de rompre ce cercle vicieux.

En usage externe, il anesthésie les tissus, et arrête donc douleurs et démangeaisons. De plus, la pulpe de l'aloé vera est un aliment énergétique très complet. Enfin, en dermatologie, le gel revitalise les tissus...

PRINCIPES ACTIFS ET LEURS CHAMPS D'ACTIVITE

Les polysaccharides et mucopolysaccharides

Ils ont des propriétés anti-inflammatoires, stimulent la formation de lymphocytes et de fibroblastes dans la peau et dans le tissu conjonctif (cicatrisation). De plus, la prolifération de bactéries et champignons néfastes est freinée. En outre, on a observé un effet anti-œdémateuxdes polysaccharides sur l'homme, dû probablement à leur capacité de retenir de l'eau.

L’acemannan :

Polysaccharides complexes survenant uniquement chez l'aloès, le ginseng, les champignons shiitake, la poudre l'astragale (herbe chinoise) et l'éleuthéracoccus.
Jusqu’à la puberté chez l’être humain, comme chez l’animal,  il se forme seul dans le corps. Apres cette période de croissance, il est nécessaire de compléter son alimentation avec des compléments pour apporter ce manque. Idem pour les animaux et en particulier les chevaux de sport.
L'acemannan renforce le système immunitaire en activant des phagocytes, des anticorps et des cellules tueuses. En outre, cette substance facilite la désagrégation de protéines étrangères, lesquelles sont souvent à l'origine d'allergies, dans le gros intestin. Cette fonction est un point central du renforcement du système immunitaire du noyau cellulaire. L'acemannan protège les globules blancs. Des chercheurs américains essayent de découvrir si l’acemannan peut percer l'enveloppe de protéine des cellules cancéreuses. (voir conférence de Bruxelles de 1992 sur la médecine)

 

Les minéraux et éléments traces

Ces éléments gouvernent la sécrétion d'eau, la contraction des muscles, la stimulation des nerfs, les constituants de l'ossature, des dents, des hormones et des enzymes, se perdent lors de diarrhées ainsi que de transpiration intense et doivent être substitués.
Les éléments traces, les sels minéraux et les vitamines doivent toujours être contenus dans un rapport équilibré, ce qui est le cas dans les produits naturels comme le suc aloès.
De plus en plus homéopathes  médecins et vétérinaires sont d'avis que le corps absorbe ces éléments mieux sous forme de moyens naturels au lieu de produits synthétiques.

 

Vitamines

A part quelques exceptions, le corps ne peut pas les produire lui-même. Si une certaine vitamine manque, tous les processus du métabolisme sont affectés.


 

.

 

Exemple de soins à l’Aloé vera

 

 - La peau du cheval : plaie superficielle, brûlures sous toutes les formes etc….

 

-Lésions des membres : tendinite, entorse, foulure, engorgement, arthrose,

  décalcification, etc…..

 

- Préparation d’un cheval de sport : détoxination, rythme cardiaque, raideur, stress etc…

 

-Le tube digestif : l’ulcère d’estomac, les intestins en bonne santé etc….

 

-Le foie et le rein : avoir le foie et le rein en bonne santé etc….

 

-Le sang : transporteur de l’ensemble des éléments nutritifs pour le bon fonctionnement

 des muscles et de la mécanique du squelette.

 

-La défense immunitaire.

 

-La détoxination du cheval de sport : pour augmenter ses performances, moins de stress,

 récupération du rythme cardiaque plus rapide, plus de souplesse, plus de douleur après

 des efforts intensifs.

 

Malgré maes conseils dans ce domaine vous n’êtes pas dispensé d’une visite Vétérinaire

Ostéopathe ou Maréchal-ferrant, ces personnes sont qualifiées pour vous aider à résoudre

tout type de problème que vous pouvez leur soumettre et particulièrement mettre 1 nom sur les lésions des différentes boiteries.

  

 

 

 

 

 

 

Les avantages :

Cheval plus souple, moins stressé, augmentation de la puissance des muscles, plus de raideurs après les grosefforts, meilleure oxygénation du sang, récupération cardiaque plus rapide , apport important de minéraux, vitamines, enzymes, acides aminés ,18 des 22 essentiels,( il ne peut pas les fabriquer, il lui est indispensable de les trouver dans sa nourriture )

 

 

Transit :

-Intestins et estomac en bonne santé : l’Aloé vera est un antibactérien, contient, des antibiotiques,

des virulicideset des antimycosiques naturels puissants.

 

Squelette :

 

-Améliore la résistance des cartilages, lutte efficacement contre l’arthrose et particulièrement l’OCD (ostéochondrite dissécante) chez le jeune cheval.

-Améliore la fabrication du liquide synoviale, indispensable au bon fonctionnement de la mécanique des

membres (puissant anti-inflammatoire)

 

Les apports :

 

- Complément alimentaire de 1 ière importance dû au plus de 300 substances naturelles contenues dans

le gel pur de l’aloé vera (LE VRAI)en 1 parfait équilibre et 1 parfaite harmonie (uniquement valable

pour le gel pur d’aloé vera pasteurisé à froid), voir liste des composants ci - dessus

 

Avertissement important :

 

L’aloé vera, actuellement 1 nom en vogue, ne pas confondre aloé-vera (LE VRAI)100% pur gel

pasteurisé à froid et autres produits ne portant souvent que le nom sur l’étiquette.

(TOUT CE QUI BRILLE N’EST PAS DE L’OR)

 

 

Autre :

 

 Pour tous les problèmes de peau, de boiterie que vous pouvez rencontrer, n’hésitez pas de me contacter

pour obtenir 1 protocole de soins approprié.

 

Information importante :

 

 bien que la qualité et efficacité de ces soins soit démontré vous n’êtes pas dispensé d’ une visite visite , ostéopathe ou maréchal

En cas de boiterie, il est indispensable de contacter votre vétérinaire, qui mettra tous en œuvre

(radio, IRM) afin de pouvoir déterminer avec exactitude le nom à mettre sur la lésion détectée,

cause de la boiterie.

 

  

 

 

 

 

 

 

Soins naturels ( ALOE VERA ) pour chevaux dépourvus d’effets secondaires

 

Un nombre considérable de personnes compétentes ont accepté l’utilisation d’Aloé Vera.

Elles ont constaté que c’est une médication sérieuse, plus naturelle et plus efficace que bien d’autres produits.

Richard HOLLAND, Docteur Vétérinaire

 

au plus haut niveau du Monde Equestre International Français)

Détente et bien-être